Le samedi 13 mars à Mailly le Château élus et bénévoles de l’association Cellula se sont prêtés main forte pour travailler ensemble à la remise en état des bacs composteurs de la commune.

Suite au nouveau service de collecte des déchets en porte à porte, la fréquence de l’enlèvement des ordures ménagères résiduelles est passée à une fois toutes les deux semaines.

Cette modification a éveillé un questionnement chez certains élus de notre commune sur la filière de fin de vie des biodéchets.

Jusqu’à aujourd’hui, le village de Mailly-le-Château disposait de deux anciens modèles de bacs composteurs d’apports volontaires installés il y a environ 7 ans. Ils ont été démontés durant l’hiver à l’initiative des deux guides composteurs nouvellement certifiés et membres de l’association Cellula Aventure Permacole, dans l’objectif d’effectuer les rafraîchissements nécessaires pour leur remise en service.

Après plusieurs temps d’échanges concernant les différentes possibilités en notre pouvoir pour veiller à ce que la totalité des biodéchets produits sur notre commune soit gérée via un système de compostage de proximité, trois protocoles ont été retenus :

– Apport volontaire dans les bacs de compostage mis à disposition des habitants sur l’espace public

– Poursuite de la collecte hebdomadaire à vélo en porte à porte proposée depuis 2018 par l’association Cellula

– Accompagnement sur demande pour les foyers réalisant un compostage individuel

Dans cette (ré)appropriation d’une gestion de proximité cohérente des biodéchets, quelques constats soulèvent la question de la nomination de nouveaux « référents « composteurs ».

L’idée est que cette nouvelle dynamique prête à être impulsée sur notre territoire puisse s’épanouir de façon pérenne dans les meilleures conditions possibles.

En attendant de répondre à ce besoin identifié, un premier pas a été franchi ce samedi par la tenue d’un chantier de remise en état aboutissant à la réinstallation, Chemin des Clercs, d’un des deux bacs d’apports volontaires.

Le chapitre continue à s’écrire puisqu’une campagne de communication est sur le point d’être lancée. Elle aura pour mission d’informer les citoyens et usagers de la commune et pourquoi pas aussi, à l’approche de la semaine nationale du compostage de proximité, d’interroger les consciences sur le devenir de nos biodéchets.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *