Depuis plusieurs années déjà se cache dans les rues d’Auxerre un espace vert qui ne demande qu’à être valorisé. Sa situation géographique est agréable, à proximité de la rivière, et accessible grâce à quelques places de stationnement gratuites. Si bien que certains ont d’abord pensé en faire un lieu d’accueil pour les touristes avec la construction d’un nouvel hôtel qui aurait vue sur la cathédrale. Charmant pour les gens de passage mais un peu moins pour le voisinage qui se sera mis en action pour préserver ces quelques mètres carrés de verdure pour qu’ils puissent explorer un autre chemin de vie. Ce chemin a été trouvé il y a peu et commence tout juste à se dessiner.  Aujourd’hui, ce square, situé rue Jules Guignier, à une sortie de la Place Lamartine, devient un espace de vie sociale : terrain de pétanque, table de ping-pong en dur et… Une pompe à eau solaire ? L’émergence d’un jardin de pleine terre porté par les Incroyables Comestibles ? 

L’idée est séduisante et devrait ravir les citoyens du quartier. L’aménagement existe déjà sur le papier alors peut-être qu’il suffit juste d’un petit coup de pouce pour l’aider à se concrétiser dans la matière ?

En parlant de matière, nous sommes en plein dans la saison de ramassage de feuilles. Les souffleurs se donnent tant qu’et plus pour rassembler les traces du changement de saison en tas imposants qui, remorqués, iront finir leur décomposition ailleurs. Nombreux paysagistes ont su se créer des débouchés pour valoriser le fruit de leur travail. En même temps, ont-ils connaissance de cet espace qui ne serait pas contre un peu de nourriture ?

C’est là que Cellula entre en jeu : un coup de fil passé au paysagiste dont les employés sont en pleine collecte de feuilles, quelques présentations de rigueur, des explications et le tour est joué ! Les deux remorques ramassées n’auront que la rue à traverser pour entamer leur deuxième vie.

Ce don est un cadeau pour le jardin à venir et offre l’impulsion nécessaire pour passer à l’action. Ensemble, nous dessinons l’espace et les tas de feuilles se modèlent en cercles, en buttes et autres chemins d’accès. Les voici étalées, empilées, entassées, agencées, prêtes à tranquillement se décomposer. Elles sont la base d’un nouveau départ : un jardin collectif de pleine terre s’inspirant des principes de la Permaculture au sein des rues d’Auxerre. Une nouvelle aventure est sur le point de commencer


0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *